Aujourd’hui, des jeunes de Guinée, du Bénin, du Sénégal, d’Equateur et du Vietnam sont venus dans notre université pour déposer les dossiers d’inscription.

Quatre d’entre eux ont obtenu un diplôme de licence dans leur pays d’origine et souhaitent poursuivre leurs études dans un parcours de master. Simon Ganlossi du Bénin, Qamar Anthony Tamali et Keita Mori Oulen de Guinée envisagent d’entrer à la faculté des sciences de la Terre. Et leur compatriote Dumbua Abubakar Sidini s’intéresse à l’économie.

Diop Serigne Modou du Sénégal veut devenir physicien et consacrer sa vie à la recherche. Il postule en licence professionnelle physique et mathématiques à MGOU. Zap Toan Thang du Vietnam et Flores Encarnación Sofia Leandra de l’Équateur ont choisi une spécialisation à la faculté des sciences de la Terre.

Pour venir étudier en Russie, les jeunes ont réussi un concours dans leur pays d’origine et ont appris le russe. Beaucoup d’entre eux ont découvert MGOU sur l’Internet, en parcourant de nombreux sites internet d’universités et des commentaires d’étudiants.