La Conférence Internationale Scientifique portant sur le «Soutien psychologique et pédagogique des enfants et adolescents ayant des besoins éducatifs particuliers en matière d’éducation inclusive» a eu lieu le 12 février 2020 à la faculté de pédagogie spéciale et de psychologie. Elle a réuni des chercheurs étrangers et nationaux bien connus: Dr Marco Moskini, professeur (Italie); Dr Slavitsa Golubović, professeur (Serbie); Mr A.A. Dmitriev, docteur en sciences pédagogiques, professeur, doyen de la faculté de pédagogie spéciale et de psychologie; Mr G.V. Kryukov, directeur exécutif de l’Union des défectologues de Russie, conseiller principal auprès du cabinet du recteur de MGOU; Dr V.V. Voronkova, professeure de l’Académie de gestion sociale; Mr I.Yu. Levchenko, docteur en psychologie, professeur de l’Université pédagogique d’État de Moscou; Mme E.E. Artemova, doyenne de la faculté de psychologie clinique et spéciale de l’Université d’État de psychologie et pédagogie de Moscou et d’autres.

A.A. Dmitriev, doyen de la faculté de pédagogie spéciale et de psychologie était le premier à adresser aux étudiants et invités de la conférence les paroles de bienvenue.

Lors de la session plénière Mr G.V. Kryukov, directeur exécutif de l’Union des défectologues de Russie a mis en lumière les spécificités du fonctionnement de l’Union qui accomplit un certain nombre de tâches complexes et importantes pour améliorer la qualité de la formation et les compétences des praticiens de l’éducation spéciale, contribuant à un succès de motivation pour les enseignants et défectologues de la région de Moscou.

Le professeur italien Marco Moskini a abordé dans son discours vidéo devant le public de la conférence un sujet sur l’importance de la mise en œuvre de technologies inclusives innovantes dans l’espace éducatif et attaché l’attention sur le soutien du potentiel éthique et moral dans l’éducation et la formation des enfants ayant des besoins particuliers. Il a noté que la coopération entre l’Université de Pérouse et MGOU est basée sur la mise au point de l’enseignement à double diplôme pour pouvoir améliorer l’éducation des étudiants de deuxième cycle qui auront dans le futur la possibilité d’appliquer les compétences acquises dans leurs activités professionnelles en Russie ainsi que dans l’Union européenne.

Les auditeurs ont écouté avec un grand intérêt une présentation de la professeur Slavica Golubović, leur collègue serbe. L’invitée étrangère a révélé des caractéristiques de la mise en place d’une éducation spéciale en Serbie et souligné l’importance des projets de recherche conjoints de MGOU et de l’Université de Belgrade.

Participants à la conférence

La deuxième partie de la conférence a été consacrée aux divers domaines scientifiques de la pédagogie spéciale et de la psychologie, discutés au cours de cinq tables rondes.

L’un des sujets intéressants et pertinents a été consacré aux «Bases neuro psychophysiologiques de la réadaptation des enfants ayant des besoins particuliers». Il a fait rassembler un grand nombre de personnes, parmi lesquels non seulement des étudiants, mais également des praticiens pédagogiques. L’objectif principal des intervenants était de formuler des idées théoriques et pratiques de base sur l’utilisation des méthodes neuropsychologiques dans l’accompagnement psychologique et pédagogique des enfants ayant des besoins particuliers.

Une table ronde visant à «accompagner les enfants en question dans les conditions du paradigme éducatif moderne», animée par A.A. Dmitriev, doyen de la faculté de pédagogie spéciale et de psychologie a mis en évidence l’importance d’améliorer le potentiel scientifique de l’enseignement supérieur dans les activités de recherche des étudiants en licence et master et chercheurs. Les interventions marquaient le thème du paradigme scientifique des chercheurs du «Laboratoire scientifique et pratique international pour l’accompagnement des enfants handicapés». Les étudiants et collègues étrangers ont apprécié de nouvelles avancées scientifiques dans le domaine de la pédagogie spéciale et de la psychologie.

Le débat sur un sujet actuel de «Soutien psychologique et pédagogique des personnes atteintes de troubles sévères du développement» s’est déroulé  pendant une table ronde animée par Mr G.V. Kryukov, directeur exécutif de l’Union des défectologues de Russie et Mme A.A. Eremina, candidat des sciences pédagogiques, professeur agrégé. Au cours du débat, une discussion sur les problèmes d’accompagnement et de formation des enfants atteints de troubles sévères du développement a eu lieu. De nombreux rapports d’enseignants expérimentés travaillant sur ce sujet complexe, leur expérience, leur «savoir-faire» scientifique ont été partagés des experts et étudiants qui souhaitent élargir leurs compétences sur les spécificités du travail avec des enfants atteints de de troubles sévères du développement

Dans le cadre d’une table ronde « les approches modernes de la mise en œuvre de l’éducation inclusive en Russie et à l’étranger » les questions les plus urgentes de l’éducation moderne: les avantages et les inconvénients de l’inclusion, les caractéristiques de l’éducation inclusive en Russie par rapport à d’autres pays, l’éducation morale et éthique des enfants handicapés ont été débattues. La table ronde a réuni Mme O.V. Shokhova, Mme I.A. Katkova, Mme E.Yu. Firsova, Mr S.V. Kovalenko, enseignants de l’UFR de pédagogie spéciale et d’éducation inclusive et autres.

Une des tables rondes portait sur «la signification réelle de la pratique de l’orthophonie dans les conditions éducatives modernes». Sans aucun doute, la participation à la Conférence du professeur Slavitsa Golubovich a été un moment brillant dans les discours scientifiques. Une intervention intitulée «le diagnostic de la dyslexie» a trouve un vif intérêt des étudiants et orthophonistes. De nombreuses questions ont été posées. Une discussion conviviale a eu lieu et une barrière linguistique n’a pas pu empêcher une communication enrichissante. Ils ont également discuté d’approches innovantes visant à résoudre des problèmes de la pratique de l’orthophonie dans des conditions éducatives modernes, de technologies efficaces pour la formation et l’éducation des personnes souffrant de troubles de la parole.

La conférence organisée par la faculté de pédagogie spéciale et de psychologie de MGOU est devenue une plate-forme pour réunir les étudiants, enseignants, scientifiques russes et étrangers ainsi que des chercheurs de terrain. Les aspects importants de l’événement Une amélioration des activités professionnelles des étudiants, la création d’une composante de la motivation dans la formation, une communication réussie des scientifiques et des chercheurs de terrain, ainsi que la création de conditions favorables à une coopération plus fructueuse dans les activités de recherche au niveau international y étaient les aspects importants de l’événement.