Dans le cadre du 4ème Festival International de la Science 64 manifestations ont eu lieu. 1755 personnes y ont participé de façon active.

Des scientifiques menant des recherches en biologie ont discuté des problèmes actuels d’écologie biologique et chimique. Des recteurs d’universités russes et étrangères, des académiciens de l’Académie des sciences de Russie, des chercheurs américains, vietnamiens, ouzbeks, chinois et roumains y ont pris part. Un accord sur des expéditions scientifiques communes vers la République des Komis, la République de Crimée, la région de Léningrad, l’Ouzbékistan et l’État de Virginie aux USA a été conclu. Les historiens ont mis au point un programme de développement d’études régionales et historico-régionales dans le contexte du discours du président de la Fédération de Russie devant l’Assemblée fédérale de Russie et dans le contexte de l’anniversaire de la création de la région de Moscou. Une présentation des résultats de recherche de l’époque des réformes pédagogiques des années 20-30 à travers de la réforme moderne dans l’éducation a été faite. La Société Géographique russe a confirmé le soutien global aux initiatives de recherche d’étudiants dans le domaine problématique de la géographie moderne. Les philologues ont élaboré une stratégie de coopération scientifique dans le domaine de l’apprentissage du russe avec le concours des scientifiques de pays d’Europe de l’Est. Un projet conjoint en pédagogie spéciale a été mis en œuvre avec des collègues italiens.

 

 

 

Au cours de la cérémonie de clôture du 4ème Festival International de la Sciences, un accord de coopération stratégique a été signé entre MGOU et l’Institut des problèmes de la chimie physique de l’Académie des sciences de Russie.

Le Festival de la Science est devenu une plateforme d’une coopération scientifique fructueuse avec les pays tels que la Chine, l’Inde, la Suisse, l’’Italie, la France, la Pologne, l’Allemagne, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, la Biélorussie et le Costa Rica.

Les résultats de la recherche scientifique ont permis à Moskaïev Anton Vïatcheslavovitch, candidat aux sciences biologiques, professeur associé au Département de biologie générale et de bio écologie, d’être nommé le meilleur jeune scientifique. Il avait révélé le rôle épidémiologique d’espèces jumelles spécifiques de moustiques anophèles. Ses avancées ont été traitées comme une découverte scientifique importante et ont considérablement contribué à l’étude du paludisme.

Le titre de meilleur chercheur de l’année a reçu David Alexandrovitch Aréchidzé, candidat des sciences biologiques, directeur du REC MGOU à Tchernogolovka, chef du laboratoire de biologie expérimentale et de biotechnologie. Il est l’auteur de 202 publications, dont plus de 50 dans des revues Web of Science et Scopus, deux monographies et 10 brevets russes.

Le Département de physique théorique a été reconnu la meilleure équipe scientifique de l’année. Il est dirigé par Victor Vassilievich Beliaev, son chef, docteur en sciences techniques.

Le personnel du Département a obtenu de nombreuses bourses et en présentant activement les résultats des recherches dans des revues étrangères. À l’Université, ce Département est le leader en termes de nombre de citations par les mass media mondiaux, de publications étrangères, de voyages scientifiques en Chine, en Allemagne, aux États-Unis et dans d’autres pays.

Nos sincères félicitations aux chercheurs et souhaits pour de nouvelles découvertes scientifiques!!!!!