Les 23 et 24 octobre 2018, une Conférence portant sur l’éducation des enfants  handicapés souffrant de troubles de la santé a été organisée à l’Académie de Gestion Sociale.

La conférence a analysé des problèmes d’efficacité d’une approche interdisciplinaire pour assurer la qualité de la formation et de l’éducation des personnes souffrant de troubles de la santé et a mis en évidence des réserves pour améliorer des travaux pratiques dans le domaine de l’assistance à leurs familles.

Une séance plénière étaient assistées  par de différents spécialistes  d’établissements d’enseignement général:  des administrateurs, scientifiques, pédagogues travaillant dans des établissements d’enseignement supérieur, secondaire et professionnel, des étudiants diplômés et des candidats, des représentants d’organisations étudiantes de la Faculté de pédagogie spéciale et de psychologie de l’Université d’État de la Région de Moscou .

Le 24 Octobre, une réunion d’une section sur le thème «Des méthodes modernes de l’éducation des étudiants souffrant de retard mental (déficience intellectuelle) dans le contexte de la mise en œuvre  des normes de l’éducation nationale» s’est tenue. Valentina Voronkova (docteur en sciences pédagogiques, professeur du Département de l’éducation spéciale et inclusive) ASOU, a souhaité la bienvenue aux participants. Des chercheurs tels que V.V. Tkacheva (docteur en psychologie, professeur, l’Institution Fédérale Publique, l’Université pédagogique d’Etat de Moscou), T.V. Alysheva (candidate aux sciences pédagogiques, professeur associé ASOU),   E.N. Solomin (Ph.D., professeur agrégé ) T.V. Shevyreva (candidate aux sciences pédagogiques, professeur associée à l’Institution Fédérale Publique, l’Université pedagogique d’Etat de Moscou) y ont également pris part. C’était Mme V.A. Galkina (candidate aux sciences pédagogiques, professeur agrégé du Département de pédagogie spéciale et d’éducation inclusive, faculté de pédagogie spéciale et de psychologie) qui représentait l’Université d’État de la Région de Moscou .

À la fin de la réunion, trois ateliers ont été organisés par des professeurs de défectologie de la région de Moscou.