Réunion avec Recteur par intérim V.S. Zapalatskaya et la  délégation de l’Université de Pérouge (Italie) sur la coopération dans le domaine de l’éducation inclusive.

Le 17 octobre 2018 a eu lieu une rencontre entre Veronika Stanislavovna Zapalatskaya (Recteur par intérim de MGOU) avec une délégation italienne dirigée par M. Marco Moskini (Professeur de l’Université de Pérouse). Laura Arcangeli et Moira Sunnypoli (les professeurs de l’Université de Pérouge), G.V Kryukov (conseillère principale du recteur de MGOU), S.V. Tonsheva (chef du département de la coopération international), A.A. Dmitriev (doyen de la faculté de pédagogie spéciale et de psychologie, docteur en sciences pédagogiques, professeur), E.A. Shilov (chef du département d’orthophonie).

La coopération entre MGOU et l’une des plus anciennes universités d’Italie dure plus de trois ans. Pendant ce temps les étudiants de diverses facultés de MGOU ont réussi des stages  (court et long terme (semestre) à l’Université de Pérouge.

Veronika Stanislavovna  chaleureusement remerciait le professeur Moskini pour le soutien et le développement de la coopération entre les universités, ainsi que pour son hospitalité, sa chaleur et son attention envers les étudiants et les enseignants de MGOU qui viennent en stage.

Dans sa réponse, le professeur Moschini a exprimé sa grande joie devant l’amitié existant entre les universités et leur souhait de renforcer davantage la coopération, le développement et la mise en œuvre de programmes en réseau, ainsi que d’élargir la coopération et d’impliquer 16 autres départements de l’Université de Pérouge.

L’éducation intégratrice, présente un interet particulier,  qui donne la priorité en coopérant. La professeure Laura Arkangeli (ses domaines de recherche sont liés à l’éducation des enfants handicapés) a souligné les immenses traditions et connaissances accumulées par les spécialistes de MGOU dans le domaine de l’enseignement aux enfants nécessitant une approche pédagogique particulière, et a présenté les développements scientifiques menés à l’Université de Pérouge. La professeure Arcangeli a exprimé sa volonté de partager ses expériences et de mettre en œuvre des programmes scientifiques, des publications, des séminaires et des stages communs. À la fin de son discours, le Professeur Arcangeli a exprimé les salutations et la grand intérêt pour le renforcement de la coopération entre deux universités par le recteur de l’Université de Pérouge.

Un programme complet est proposé à la délégation italienne: participation à la table ronde «Enfants atteints de troubles de la parole dans l’espace éducatif moderne: problèmes, expériences, solutions», rencontre avec des enseignants et des étudiants de la Faculté de pédagogie spéciale et de psychologie, « Ecole primaire-maternelle pour les  étudiants et les élèves handicapés et Internat pour les enfants aveugles et malvoyants ».