Le 8 août 2017 dans MGOU a eu lieu un séminaire scientifique international « Recherches et développements perspectifs de MGOU pour la communauté des affaires internationales» sur les questions de coopération de la science académique et la communauté mondiale des affaires.

Ont été présenté des projets de recherche universitaires destinés au secteur de l’économie réelle. Les scientifiques ont présenté des start-ups uniques dans les domaines de la nanotechnologie, la biotechnologie et les applications des technologies médicales.

Cet atelier a été visité par le premier vice-président de la BOE Technology Group, M. Tong Guanshan et le directeur général adjoint de la société BOE, Mme Syuy Tszyanhun.

BOE est une société d’équipement d’affichage qui occupe la deuxième place dans le classement des plus grandes entreprises internationales après la «Samsung». Par exemple, 30% des écrans pour ordinateurs portables sont les produits de la marque BOE. Parmi les produits innovants de l’entreprise sont des ordinateurs portables et téléphones portables flexibles, ainsi que des bracelets multifonctions montrant non seulement le temps, mais les paramètres biologiques du porteur. À l’heure actuelle, la société BOE élargit ses activités en Russie et cherche des partenaires pour développer leurs activités et technologies informatiques.

Début du séminaire

Au séminaire la Russie ont été représentées par le vice-recteur, professeur E. A. Pevtsova, le directeur scientifique de la gestion et du développement des sciences, le chef du département de physique théorique V.V. Beliaev, le directeur adjoint du département de la gestion et de la comptabilité de la recherche scientifique A.V.Tikhonov, le directeur du laboratoire de physique théorique et appliquée dans les nanotechnologies D. N. Tchaoussov, le chef du laboratoire de biologie expérimentale et de la biotechnologie NOC MGOU D. A. Aréchidzé, le chef du laboratoire du département de chimie théorique et appliquée O.D. Loguinova, le professeur F. I. Vysikaïlo, le chef du déparetment de la coopération internationale A.V. Ioudine.

Au début du séminaire E.A. Pevtsova a souligné l’importance de la recherche universitaire et son apport à l’économie et la coopération scientifique internationale, et a également parlé de grands axes de recherche de MGOU qui portent un intérêt pour l’entreprise et , notamment, pour nos collègues chinois.

L’ orateur principal du séminaire était le professeur Beliaev, un scientifique en nanotechnologies connu en Russie, aux États-Unis, en Chine, en UE. Les principales avancées de MGOU en matière de nanotechnologie ont été presentées:

– le système de protection des papiers précieux;

– le capteur de température à cristaux liquides;

– les matériaux composites à base de silicone;

– le système de mesure des cellules LCD

Professeur Victor Vassilevitch Beliaev

Professeur D.A. Aréchidzé a presenté les innovations dans le domaine des biotechnologies: méthodes de réduction des niveaux de glucose dans le sang chez les patients atteints de diabète; onguents curatifs à base de kombucha augmentants la vitesse de cicatrisation; remède anti-brulure à base d’éléments végétaux.

D.A. Aréchidzé a aussi parlé de nouveaux projets scientifiques en collaboration avec RAN (Académie des Sciences de Russie) dans le domaine du développement de petites entreprises innovantes. C’est un agent hybride antitumoral, les cosmétiques et la médecine à base de matériaux polymères et d’autres études de fabrication.

Le professeur David Alexandrovitch Aréchidzé présente à M. Tung Guanshan les brevets de MGOU

Une boite de creme anti-brûlure offert par DA. M. Areshidze à M. Tung Guanshan    

Dans son rapport, professeur D.N. Chausov a présenté les projets de la région de Moscou qui sont en grande partie mis en œuvre par MGOU, en particulier, des projets de développement des matériaux composites, de dispositifs et d’appareils de différents usages.

Le professeur D.N.Chausov

Un échantillon de matériaux photo-anisotropes fabriqués dans des laboratoires de MGOU

Un papier électronique flexible fabriqué dans des laboratoires de MGOU

Dans le rapport de O.D. Loguinova se reflètent les principales directions du développement de l’analyse de l’immunofluorescence avec l’utilisation de nanoparticules luminescentes polymères et silicate. Les moyens d’augmenter la sensibilité de l’analyse sont présentés, d’autres perspectives d’utilisation des nanotechnologies en biologie et en médecine sont indiquées.

La chef du laboratoire du département de chimie théorique et appliquée Olga Dmitrievna Loguinova

Le professeur F.I. Vyssikaïlo a proposé de créer des installations magnétron au plasma qui pourraient être fournies aux universités et aux organisations industrielles s’occupant des revêtements de films de divers instruments et mécanismes. Il a également souligné des succès de MGOU dans la mise au point de nouvelles technologies afin de purifier l’eau potable et des eaux usées domestiques.

Le professeur Philippe Ivanovitch Vyssikaïlo

Après les interventions de chercheurs de MGOU, M. Tung Guanshan a fait une présentation de son entreprise, dont l’activité principale est la production d’écrans et d’appareils utilisant la technologie de cristaux liquides. M. Tung Guanshan a évoqué  un intérêt pour la coopération avec MGOU dans le but de diversifier les domaines d’activités professionnelles en Chine basées sur des technologies de pointe. M. Tung Guanshan a noté que MGOU éffectue des étudues appliquées de haute technologie d’un niveau international et s’est pronocé  pour la coopération de la société BOE avec les scientifiques de l’Université. Les produits intellectuels de MGOU, selon M. Tung Guanshan, suscitent un vif intérêt commercial.

Reconnaissant le haut niveau de formation des étudiants et des diplômés de MGOU, M. Tung Guanshan a invité des étudiants, des étudiants diplômés et des diplômés de MGOU à faire un stage et même, signer un CDI pour travailler au sein de BOE, ainsi qu’à participer à la conférence de l’entreprise, qui se tiendra en Chine du 13 au 14 novembre 2017.

Participants du séminaire

À la fin de la réunion, le pro-recteur E.A. Pevtsova a parlé des domaines de coopération scientifique conjointe et les parties ont convenu que les résultats scientifiques de l’Université seraient présentés au Conseil de directeurs de BOE, les deux partenaires vont créer des start-ups, dont la mise en œuvre permettra de relier les sciences universitaires et le secteur réel de l’économie.

 

Le pro-recteur chargée de recherches prof. E.A. Pevtsova offre au premier vice-président de la société BOE Technology Group M. Tung Guanshan un plateau traditionnel russe au style Jostovo