Qu’est-ce que l’intelligence artificielle est capable de faire aujourd’hui, comment l’Internet des Objets, peut-il automatiser de nombreux processus et comment les informations seront-elles affichées sur les écrans des appareils électroniques modernes?

Le 16 septembre dernier, une conférence internationale intitulée «La base d’éléments prometteuse de la micro et nanoélectronique utilisant des progrès modernes de la physique théorique» a ouvert ses travaux à la Faculté de physique et de mathématiques.

Mme Ekaterina Zhuravina, chef du Département de développement de la recherche a prononcé un discours de bienvenue. Elle a parlé des réalisations scientifiques de l’université et a souhaité aux participants à la conférence un travail fructueux et un succès créatif.

  Au cours de 3 jours, des chercheurs importants russes et d’universités internationales indiennes, chinoises, biélorusses, ainsi que des étudiants en License et Master de MGOU et d’autres universités partageront les résultats de la recherche en physique et en électrodynamique, les avancées dans le domaine de la nano et de la microélectronique. La conférence se termine le 18 septembre.